Prémices de la folie

Bonjour, je me présente (encore) :

Je suis ce que je suis. J’essaye d’évoluer tant bien que mal dans un monde qui tente tant bien que mal de m’en empêcher. Le combat était joué d’avance, j’étais sensé perdre. Mais j’ai un jour, par folie ou par mal adresse décidé de gagné. J’ai décidé de vivre, mais pour cela je me devais d’accepté ce qui se mettait en travers de mon chemin. Les autres, Dieu, la nature. Personne sur cette planète ne voulait me laisser en paix. Ils sont tous d’accord pour dire que la paix n’est connus qu’au moment de la mort.

Entends-tu ce bruit assourdissant ?

Tu l’entends ?… Bien sûre que tu l’entends.
Le murmure…. Un murmure assourdissant et permanent.
Qui envahi les villes et les esprits.
Qui arpente les rues en hurlants.
Le murmure assourdissant et permanent.
Comme un bruit parasite à l’intérieur qui t’épuise,
Qui souffle à l’oreille de chacun :
« Tu est mauvais, tu n’est bon à rien, tu ne seras jamais assez bien »
Qui te répète :
 » tu est comme ça, et ça ne changerait rien si tu changeais »
Le murmure assourdissant et permanent.
Qui espère te mettre a terre en te criant :
 » n’essaie pas de refaire l’histoire, tu n’y arriveras jamais, c’est trop tard, c’est baisé, c’est imprimé dans les mémoires »
Le murmure assourdissant et permanent.
Qui te fait croire qu’il n’y a pas de rédemption,
Pas de pardon. Pas de rachat. Pas de rémission.
Et tu l’accepte…tu le laisse entré.

fuck la syntaxe

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s