Perdu d’avance

Qu’importe ce que l’on raconte, nous avons tous un jour aimé. Chacun à sa manière, nous avons ressenti le besoin de partager notre affection avec une autre personne. Rire, tendresse et compréhension. Nous vivions sur un petit nuage blanc observant le monde de haut avec désinvolture, car on se suffisait. Rien n’avait plus d’importance à nos yeux, sauf le regard de l’autre. Cette moitié enfin trouvée était un accomplissement à elle seule. Nous avions juré de combattre les attaques de la société et de ne jamais faiblir, car cette essence que nous appelions « amour » était infini. Nous avons eu foi en ce mythe dont tout le monde parle. Nous nous persuadions d’être l’exception qui confirmera la règle. Nous vivions presque heureux, dans notre jardin d’éden, profitant du moment présent sans se soucier de ce qui nous attendait vraiment.

Mais rien ni personne ne pouvait prévoir ce qui arriverait et nul ne peut battre la loi de la gravité. Une chute vertigineuse qui nous dirigeait vers la gueule grande ouverte de la monstrueuse réalité. Cette prise de conscience douloureuse qui nous aveuglait par son obscurité. C’était un combat perdu d’avance.

La réalité. Cette vague destructrice qui emporte tout ce dont nous avons rêvé. Ne laissant que désespoir et néant pour seule compagnie. Rien ne pourra remplacer ce qui n’a pas vraiment existé. Mais elle… elle est bien réelle, et elle fait mal. Ce mal tellement redouté même aux plus profonds des abîmes de l’enfer. L’âme est soumise à ses tourments jusqu’à ce qu’il ne reste presque plus aucune trace d’espoir. Tout disparaît dans le gouffre de la rationalité, de l’inévitable.

Foutu bordel de « fin ».

Laubodile.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s